Projet Complété : Motivimage

Si vous avez apprécié cet article, s’il vous plaît, partagez-le.

Nous avons eu une expérience unique en travaillant sur ce projet. Motivimage (http://motivimage.com) est une entreprise montréalaise qui produit des enregistrements de motivation et d’auto-hypnose. Notre défi pour ce mandat était de développer un processus d’achat qui permettrait à l’entreprise de vendre leurs enregistrements à même le site Web.

Notre solution était d’intégrer Woocommerce. Certes, nous sommes de grands fans de cette solution de commerce électronique. La principale raison pour ça est que le l’extension de base dispose de nombreuses extensions auxiliaires qui peuvent être personnalisés en fonction des besoins du processus de transaction. Dans ce cas-ci, la seule fonctionnalité requise était la capacité de traiter la commande, de confirmer le paiement avec PayPal et d’envoyer un lien au client pour permettre le téléchargement du fichier mp3.

Le processus a fonctionné au-delà de nos attentes et a été assez facile à mettre en œuvre. Nous pouvions même personnaliser les modèles de courrier électronique de Woocommerce, changer sa palette de couleurs et intégrer le logo de l’entreprise, tou cela sans grand effort.

Dans l’ensemble, le projet a été un grand succès et nous a donné une toute nouvelle opportunité d’apprentissage dans le commerce électronique.

Projet complété : Lise Lacaille, peintre

Si vous avez apprécié cet article, s’il vous plaît, partagez-le.

Cette semaine, nous avons réalisé un site internet pour une peintre très talentueuse, Lise Lacaille.

En particulier, sa nouvelle collection (contemporaine) affiche des moments de réflexion, de joie, d’angoisse et de fierté. Cette collection est principalement basée dans les moments de la vie des danseurs.

Elle utilise des couleurs vives et maitrise d’ombrages pour évoquer une émotion pour les sujets de ses tableaux.

Lise a également souhaité exposer sa collection « classique ». Elle est composée de moments dans des environnements plus sociaux; Casinos, bars, bistros, etc. Les couleurs de cette collection sont très vives et servent à raconter une histoire.

Deux éléments principaux ont formé la base de notre proposition de site Web; Le « Revolution Slider » et la galerie « Lightbox 2 ».

Pour le diaporama de la page d’accueil, Lise a choisi 6 tableaux à afficher en boucle perpétuelle. Ils sont évocateurs de l’expérience du visiteur.

Pour les deux galeries (classiques et contemporaines), nous avons utilisé « Lightbox 2 », ce qui permet à l’utilisateur d’agrandir l’image de chaque tableau en version plein écran et de faire défiler l’ensemble des images de la page. L’extension crée un effet dynamique de redimensionnement sur la base des dimensions maximales de l’image du tableau.

C’était un immense plaisir de travailler avec Lise et son partenaire René. Ils savaient exactement ce qu’ils voulaient de leur nouveau site Web.

Ils envisagent également de bloguer bientôt, alors nous planifions un cours de suivi sur la rédaction de blogs efficaces.

Une dernière chose à mentionner est que Lise est basée à Guanacaste, au Costa Rica. C’était une nouvelle expérience d’être en contact avec une cliente strictement par courriel et appels Skype. Tous les fichiers ont été transmis via Dropbox. Ce fut une expérience vraiment formidable d’avoir toutes les ressources de notre projet sur le web.

Pour visiter les site Web de Lise, vous pouvez cliquer sur ce lien : Lise Lacaille

K-Logik Media Logo

Les bases de WordPress – 5e partie : La création de menus

Superbe, vous avez créé quelques articles de blog et quelques pages statiques pour votre site web. La question maintenant est de savoir comment les visiteurs à votre site pourront trouver ce contenu. La réponse est simple : à travers une structure de menu bien pensée. Les menus peuvent être aussi simples ou aussi spécifiques que vous le souhaitez. La règle de base est que chaque page ou chaque sujet de blog doit avoir un élément de menu correspondant. Voyons ce que cela signifie.

Survol

Vous trouverez l’écran d’administration des menus à partir du menu d’administration (côté gauche), sous « Apparence » (Appearance).

Écran de design des menus

À l’écran de conception du menu, vous trouverez le contenu de votre site Web; pages, messages, liens personnalisés (que nous allons couvrir plus tard) et des catégories d’articles de blog.

La création du menu

Créer un menu est aussi simple que de sélectionner les pages que vous souhaitez permettre au visiteur de voir à travers un menu.

Pour finaliser le processus, vous cliquez sur le bouton « Ajouter au menu » et tous les éléments sélectionnés sont ajoutés au menu, mais au même niveau. Ainsi, ils deviennent des éléments de menu de niveau supérieur.

La création d’entêtes de menu avec des sous-éléments

Comme vous le remarquerez, la collection de pages de cet exemple contient une structure hiérarchique (niveaux). Elle a été créée de cette façon afin de regrouper certains sujets. Cependant, les niveaux supérieurs de cette structure ne sont pas destinés à être représentés dans la structure de menu. Ils existent simplement pour créer le groupement.

Pour créer des sous-éléments de menu, nous devons créer des liens personnalisés. Lors de la création d’un élément de menu à utiliser comme entête de section, nous entrons simplement le symbole « # » comme URL et fournissons un texte de lien. Encore une fois, nous finalisons le processus en cliquant sur le bouton « Ajouter au menu ».

Vous remarquerez que tous les éléments de menu sont au même niveau, indiqués par leur inclusion avec seulement leur étiquette de navigation.

Pour créer des sous-éléments de menu, placez les liens personnalisés au-dessus de leurs sous-éléments de section, puis faites glisser les sous-sections de sorte qu’elles soient légèrement à la droite des éléments d’entête. Les sous-sections seront indiquées. La structure du menu ressemble à ceci:

Il est également important de noter que nous pouvons avoir plusieurs types de menus. Généralement, nous pouvons également utiliser un menu principal en tant que menu mobile du panneau de diapositives, mais nous pouvons également créer un menu supplémentaire à utiliser sur la plate-forme mobile. Vous devez simplement vous assurer que les bons choix soient cliqués avant de finaliser.

N’oubliez pas de tout sauvegarder …

Une fois que nous avons créé la structure appropriée, il s’agit simplement de confirmer la conception de notre menu en cliquant sur le bouton « Enregistrer le menu ».

Et voilà! Si tout s’est bien passé, le résultat attendu devrait ressembler à ceci :

Dans le prochain volet, nous allons examiner le choix, l’installation et la personnalisation des thèmes dans WordPress afin de créer un site Web vraiment unique. S’il vous plaît, restez à l’écoute!

Les bases de WordPress – Partie 4: Créer des pages statiques

Jusqu’ici, vous avez utilisé WordPress pour créer des articles, comme vous le feriez avec un site de blog. Vous allez maintenant commencer à créer des pages et une structure statique pour votre site web. Avant cette étape, vous devez avoir votre contenu prêt afin de créer des pages qui contiennent des informations pour tous ceux qui visitent le site.

Survol

À partir du tableau de bord, vous chercherez la section intitulée «Pages». En cliquant sur cette section, vous vous trouverez dans la section « Pages » dans laquelle vous pouvez créer ou modifier le contenu statique de votre site web.

menu-pages-fr

La création de nouvelles pages

Dans la section Pages, vous trouverez toutes les pages qui ont été créées. Dans un premier temps, cette section ne contient que la page d’échantillon (qui devrait être supprimée une fois que vous avez commencé à construire vos propres pages). Donc, imaginons qu’il n’y a rien ici. Ayant votre contenu prêt à incorporer à votre site web, il suffit de cliquer sur le bouton «Ajouter».

pages-section-fr

Comme vous pouvez le deviner, la première page est vide. Vous devez donner à votre page un nom significatif. Ça pourrait être quelque chose comme « Accueil » ou « Contact ». Notre conseil est de garder le nom court et au point. À cette étape, vous pouvez également transférer votre contenu à la page. Il est déconseillé d’écrire le contenu directement dans la page. Vous voulez avoir un texte qui a déjà été corrigé et ne contient pas de fautes d’orthographe. Il n’y pas de plus grande distraction que des fautes d’orthographe sur une page web.

blank-page-fr

Regardons maintenant une page qui a déjà été créé. Une fois le contenu collé dans la section contenu de la page, vous pouvez formater le texte selon vos gouts. Vous pouvez également ajouter des références médias (images, vidéo, etc.) et des hyperliens vers vos autres pages, ou même des pages externes.

designing-your-page-fr

Les permaliens

Vous remarquerez que, juste sous le titre de la page, il y a un « permalien ». Ceci est le lien hypertexte qui indique aux fureteurs des utilisateurs où chercher pour une page donnée. WordPress crée automatiquement ce lien basé sur le titre de la page. Cependant, ce lien pourrait être très long, et vous pourriez vouloir l’abréger pour le faire paraitre plus simple dans la fenêtre d’adresse du fureteur. Heureusement, vous pouvez modifier le permalien directement dans la page. Il suffit de cliquer sur le bouton « modifier » pour pouvoir le changer. Rappelez-vous d’avoir des traits d’union (-) entre les mots. En outre, certains caractères ne peuvent pas être utilisés, tels que les virgules, les apostrophes et autres. La règle de base est « mot, trait d’union, mot ».

permalinks-fr

Les sous-pages

Dans certains cas, vous allez vouloir créer des sous-pages. Les sous-pages sont des informations plus détaillées liées à un sujet qui est d’ordre plus général. La structure est: « Page principale > sous-page> sous-page ». Cela aide à conserver un chemin de votre structure de pages lorsque vous créez des menus.

subpages-fr

Image à la une

Dans de nombreux cas, vous serez également en mesure d’ajouter une « image à la une » pour la page, apparaissant en entête. Ceci est une touche esthétique qui donne un peu de vie à la page avec une image qui est liée au thème de la page.

featured-image-fr

La publication

Une fois que votre page est prête à intégrer à votre site web, il vous suffit de cliquer sur « Publier » et il sera en direct. Dans cette section, vous avez également des options pour enregistrer un brouillon de la page pendant que vous travaillez dessus, pré-visualiser votre projet, et publier la page à une date ultérieure.

publish-fr

Conclusion

Avec toutes ces options, il devrait être assez facile de créer des pages qui contiennent des informations utiles et paraissent bien. La seule limite est celle de votre imagination. Le produit final, en utilisant le thème que nous avons installé pour les médias K-Logik, est la suivante:

rendered-page-fr

Dans le prochain volet, nous examinerons la création et la gestion des menus dans WordPress. Demeurez à l’écoute!

Projet completé: Wild Sphynx éleveurs de chats

Si vous avez apprécié cet article, s’il vous plaît, partagez-le.

Nous sommes sur le point d’achever un site Web pour Sphynx Wild. C’est une entreprise élevage félin, situé à Mercier, au Québec. Le commerce est dirigé par une mère et sa fille, Nancy et Marianne Lapointe.

Logo Wild Sphynx
 

À propos du projet Wild Sphynx

Une fois de plus, nous nous sommes donné le défi d’exploiter les outils que nous avions à notre disposition. Et ce fut un réel plaisir de fureter à travers cette véritable boite à jouets d’outils de conception. Cette fois, nous nous sommes mis à l’épreuve en intégrant la vidéo sur le site. En somme, nous avons ajouté une courte vidéo de des chats, durant environ 1 minute et demie. Avec l’intégration de textes et d’images d’animation, il est tout à fait impressionnant.

Il va de soi que ce fut un grand plaisir de travailler avec cette cliente. C’est toujours le cas lorsqu’il y a la passion pour l’entreprise que nous présentons au monde virtuel à travers le site. Nancy a été très spécifique en ce qu’elle anticipait en termes d’esthétique et de fonctionnalité pour le site. Elle a demandé une galerie de photos et nous avons trouvé une solution hautement fonctionnelle pour elle. Le plateau permet la navigation à travers les photos publiées sur le site, jouant aussi le rôle de diaporama.

En plus de cela, nous avons créé de nombreuses diapos « parallaxes » contenant des citations de gens célèbres au sujet des chats. Il y aura également un élément de blogue pour annoncer les nouveaux chatons, publier des photos et des nouvelles générales. Bien sûr, le site est entièrement bilingue. Dans le passé, nous avions eu des problèmes avec l’intégration de certains éléments qui ne se traduisaient pas à la langue seconde, mais ceux-ci ont été surmontés grâce à un peu de codage ingénieux.

Nous avons également aidé à mettre en place leurs connexions aux médias sociaux et avons fourni une formation sur la publication de blogues. Avec l’enthousiasme que nous avons vu, il n’y a aucun doute que le nouveau site Web servira très bien aux besoins de Wild Sphynx.

Nous vous invitons à cliquer ce lien vers leur site web: Wild Sphynx

Projet completé: Le Coin d’apprentissage

Nous venons de terminer un site web pour le Coin d’apprentissage. C’est un entreprise basée à Montréal qui offres des services de tutorat en mathématiques et en anglais comme langue seconde aux étudiants de niveau primaire et secondaire.

logo Le Coin d'apprentissage

Ce projet a été très intéressant pour nous. Tout d’abord, il nous a offert l’occasion de jouer avec de nombreux aspects de la conception d’un site web. Rima Eyyi, la directrice du Coin de l’apprentissage, nous a contacté pour le projet, nous expliquant la portée de leurs besoins. Nous avons reconnu immédiatement que ses exigences correspondaient parfaitement à notre de expertise en esthétique de design et de fonctionnalité.

Au cours de nos deux rencontres en personne et plusieurs conversations téléphoniques, nous avons eu la liberté d’explorer de nombreuses options de mise en page. Nous avons utilisé des sections multi-colonnes et des sections de pied de page personnalisées. L’élément le plus créatif de tous a été le cadre d’image parallaxe. L’ensemble du site a pris environ 30 heures à compléter. Il contient des outils d’analyse SEO, l’intégration des médias sociaux, des dispositions pour un diaporama parallaxe, l’intégration de « Google Maps » et un formulaire de contact.

Le projet a également été une occasion de fournir la formation de l’utilisateur pour le maintien à moyen et à long terme du site. Rima possède une curiosité naturelle. Elle avait beaucoup de questions très pratiques au sujet des méthodes applicables au développement futur du site. Il nous fait toujours plaisir un plaisir de rencontrer ce type de client. Ils ont une vision très claire des éléments que leur site Web devra contenir, ce que le thème général esthétique sera et comment ils s’attendent à utiliser le site comme un puissant outil de markéting. Cela comprend l’intégration d’un outil de référencement, son utilisation de la console « Google Search » et de l’édition d’article de blogue aux médias sociaux.

Avec une tellement belle expérience, nous sommes convaincus que le Coin de l’apprenant est bien parti dans sa stratégie de markéting web. Avec une sortie régulière d’articles de blogue, ils sont en mesure de diriger le trafic vers le site et de susciter un intérêt pour leurs services. Tous ces facteurs contribueront certainement au succès de l’entreprise.

Vous pouvez visiter leur site via ce lien: Le Coin d’apprentissage

Les bases de WordPress – Partie 3: Votre premier article de blogue

Vous avez donc correctement installé WordPress et êtes maintenant prêt à ajouter du contenu à votre nouveau site. Il est temps d’écrire votre premier article de blogue.

Vue d’ensemble

Extensions essentielles

Avant d’entrer dans le sujet du contenu d’un message, il est important d’être conscient de l’existence de deux extensions programmables qui donnent plus de puissance à la publication de messages blogue. Ainsi, vous pouvez atteindre un public plus vaste lors d’une publication.

Bien que nous n’ayons pas encore couvert l’installation de plug-ins, en voici les étapes essentielles. À travers le menu d’administration, accédez à la section des extensions. Là, vous serez en mesure d’en télécharger des nouvelles.

Une bonne extension pour le SEO

La première extension est un utilitaire pour l’optimisation des outils de recherche (SEO). Pour notre site, nous avons choisi Yoast SEO, qui est considéré comme l’un des meilleurs.

Il suffit de cliquer sur le bouton «Ajouter» et faire la recherche du terme « SEO ». Vous trouverez de nombreuses extensions. Vous devez faire un choix averti puisque l’outil choisi influencera le contenu de vos blogues. Dans notre cas, le meilleur choix était « Yoast SEO ». Lorsque vous trouvez celui que vous préférez, cliquez sur « Installer », puis « activer ». Notre exemple se poursuit sur la présomption que vous avez choisi « Yoast SEO ».

Yoast SEO

En supposant que vous avez écrit votre entrée de blogue et que vos médias sont prêts à inclure lorsque vous publiez, cliquer sur la section « Articles » de votre menu d’administration, puis choisissez bouton «Ajouter». Cela vous amène à la page d’édition où vous ajoutez votre contenu.

Votre contenu est évalué par l’extension SEO. Les résultats sont répertoriés et vous aideront à ajuster votre document pour un résultat de SEO supérieur. Un résultat élevé de SEO produit une meilleure visibilité lorsque les gens effectuent une recherche de contenu pertinent à votre entrée de blogue.

seo-score

L’effet d’une bonne évaluation de SEO est une meilleure visibilité de « bases de WordPress » par le biais de Google lorsque les gens cherchent sous ce sujet.

google-search

Une extension pour médias sociaux

L’autre élément essentiel de la publication de blogues est le partage ciblé de votre contenu à votre public dans médias sociaux. Cela nécessite une extension pour les médias sociaux. Jetpack est une extension très pratique (à même essentielle) qui couvre de nombreuses fonctionnalités pour votre site web. Elle contient une composante très efficace pour les médias sociaux.

Une fois qu’il est installé, accédez aux paramètres de Jetpack; trouver la section «social», puis «partage». Là, vous pouvez configurer les comptes de médias sociaux auxquels vous souhaitez partager votre nouveau contenu. L’effet est que toute personne qui vous suit sera verra tout nouveau contenu de votre blog sans un effort supplémentaire de votre part. Comme vous pouvez le deviner, cette fonctionnalité permet d’économiser beaucoup de temps lorsque vous ajoutez du nouveau contenu sur votre blogue.

social-media-sharing

Armé de ces deux outils puissants, il est à vous de fournir le nouveau contenu à votre site web. Bonne chance à vous dans votre nouveau rôle de fournisseur de contenu.

Dans le prochain volet, nous examinerons la création de pages statiques dans WordPress. Demeurez à l’écoute!

Les bases de WordPress – Partie 2: Le tableau de bord

Maintenant que vous avez complété l’installation de WordPress dans votre espace d’hébergement web, sous votre domaine choisi, il est temps de commencer à en faire la personnalisation. Le premier écran que vous vous devez d’examiner est le tableau de bord.

Vue d’ensemble

Tableau de bord - Vue d'ensemble

Le tableau de bord est, comme son nom l’indique, un lieu où vous pouvez obtenir des informations de très haut niveau au sujet de votre site web, en sections sommaires.

Comme vous pouvez observer, il y a, en haut de la page, une section intitulée «Options de l’écran ». Ce sont essentiellement des options de visibilité pour diverses caractéristiques qui peuvent être utilisées par l’administrateur du site. La règle générale ici est d’activer d’abord toutes ces fonctions, puis de décochez les fonctionnalités qui ne vous intéressent pas. Vous trouverez probablement que la plupart d’entre elles sont très utiles à un moment donné, et il est préférable de voir une fonctionnalité que vous n’utilisez que d’en ignorer une dont vous pourriez avoir besoin.

Gestion centralisée

Gestion centralisée Jetpack

Lorsque vous installez l’extension Jetpack (couvert dans un prochain volet de cette série), vous aurez l’option centralisée de gestion du site de Jetpack. Chez les médias K-Logik, nous choisissons de ne pas activer cette fonctionnalité, car la structure de chaque site peut être différente. Toutefois, si vous avez plusieurs sites Web et que vous voulez gagner du temps lors de la mise à jour pour chaque extension sur tous vos sites, vous pouvez activer cette fonction.

Bienvenue dans WordPress

Bienvenue dans WordPress

La section intitulée «Bienvenue dans WordPress » est une section de gestion sommaire où vous pouvez personnaliser votre site, modifier la page d’accueil, et rapidement gérer différents aspects de votre site web. Lorsque nous travaillons sur un site web, nous avons tendance à utiliser les menus de fonctions spécifiques à ce type d’entretien. Donc, nous ne portons pas vraiment attention à cette section.

Informations sommaires

Sommaires WordPress

Le reste de la page est dédiée à fournir des informations sommaires à l’administrateur du site. Ici, vous pouvez obtenir des informations sur la performance de votre site, le nombre de visiteurs, les entrées de blogue les plus populaires, etc. Si vous avez installé un utilitaire de référencement, vous pouvez également voir l’analyse du contenu de votre site Web, et l’améliorer pour obtenir de meilleurs résultats dans les outils de recherche.

La plupart de ces sections, lors de leur sélection, sont des liens à leur écran correspondant, vous permettant d’effectuer les travaux pertinents avec toutes les fonctionnalités.

Donc ça y est, ce sont les éléments essentiels du tableau de bord WordPress. Cette interface très fondamentale peut être utile lorsque vous souhaitez apporter des modifications de base à votre site web, mais à mesure que votre connaissance de WordPress progresse, vous trouverez rapidement que vous délaissez l’écran du tableau de bord au profit d’autres sections plus spécifiques.

Dans le prochain volet, nous nous concentrons sur la création d’articles dans WordPress. Demeurez à l’écoute!

Les bases de WordPress – Partie 1: L’installation

Vous avez donc décidé d’utiliser WordPress pour votre nouveau site Web ou blog. À première vue, la tâche de monter un site web peut sembler assez intimidant. Cependant, en décomposant le processus en étapes peut énormément aider à organiser tous vos efforts et vous rendre à votre objectif d’avoir un site web très bien structuré et adaptable sur lequel vous pouvez maintenant augmenter votre auditoire. Parlons de l’installation.

Comme vous l’avez probablement deviné, la première étape, à la suite de votre abonnement à un hébergeur de site et l’enregistrement d’un nom de domaine, est l’installation concrète d’un site WordPress.

Dans notre cas, nous avons un compte multi-domaine avec un hôte canadien de renom. Tout hôte Web que vous choisissez doit offrir une interface d’utilisateur disponible vous permettant d’interagir avec le serveur. Ici, vous pouvez gérer votre site (s), les comptes de messagerie électronique, la sécurité et d’autres fonctions relatives à votre compte hôte.

Il y a de multiples façons que vous pouvez créer votre environnement de site web. Il est possible de commencer à partir de zéro, avec votre propre HTML, CSS et les fichiers Php copiés à partir d’un environnement de développement local. Toutefois, afin de vous épargner les efforts et le temps, la meilleure approche est de commencer avec un CMS (système de gestion de contenu) et personnaliser votre site dans cet environnement.

Wordpress installation_1

L’assistant d’installation démarre avec un écran simple. Vous choisissez l’option « Installer maintenant » et vous êtes guidé à travers le processus par une série de paramètres de configuration.

Wordpress installation_2

Il suffit de choisir votre domaine, le nom de votre site, et d’autres paramètres. Assurez-vous de choisir et de noter votre mot de passe administrateur, sans elle, vous ne serez pas en balles pour accéder à la gestion de tableau de bord d’un site Web.

Wordpress installation_3

Ici, vous pourrez également choisir un thème pour le site. Notre recommandation est de choisir un thème simple, tel que « Twenty Forteen » ou « Twenty Sixteen ». L’important c’est de partir avec une structure simple au début, et bâtir sur cette fondation plus tard. Votre site web initial aura une structure générique et un contenu pré-écrit. À ce stade, vous devriez avoir votre propre contenu prêt, ainsi que tous les supports (logos, photos, vidéos, etc.).

Dans le prochain volet de cette série, nous discutons des principes fondamentaux de la personnalisation.

Demeurez à l’écoute…

Pourquoi WordPress est le meilleur

Qu’est-ce qu’un CMS?

Avant les années 90, si vous aviez besoin de concevoir un site Web, vous deviez apprendre le HTML pour créer le contenu de vos pages. Vous pouviez ensuite ajouter une feuille de style en cascade (CSS) pour standardiser l’apparence de vos différentes pages avec des couleurs, des polices normalisées et des tailles de sections prédéfinies. Puis vint la création d’un re-processeur hypertexte (Php) afin de créer de l’interactivité avec l’utilisateur, telle que la création d’un formulaire de contact ou l’animation des menus et la gestion des « cookies ». Afin de gérer tout type de données variables utilisé par le site (comptes d’utilisateurs, les inventaires de commerce électronique, etc.) Tous ces éléments requièrent des heures de formation et de pratique afin de créer des sites Web qui sont intéressants pour les utilisateurs et génèrent du trafic vers vos pages.

En 1995, sont apparus PHP-Nuke et Zend, qui sont considérés comme les premiers systèmes de gestion de contenu (CMS). Cependant, ces outils étaient fortement dépendants d’une maitrise préalable de la programmation PHP. Par conséquent, la création de sites Web était encore limitée aux initiés en langages de programmation et les « geeks ».

Au début des années 2000, les systèmes de conception tels que Joomla, Mambo et Dupral sont arrivés et ont permis aux designers moins avancés de créer des sites Web grâce à l’utilisation de modèles ou thèmes. Cela a contribué à populariser l’utilisation de la plate-forme CMS, mais ces outils ne produisait pas des sites Web très esthétiques et exigeaient beaucoup de personnalisation de la part du concepteur.

Le grand déclencheur de changement est arrivé en 2003, sous la forme de WordPress, un CMS qui fait grand usage de compléments logiciels et des personnalisations développées par des sociétés tierces. Les avantages étaient doubles; le concepteur avait maintenant accès à des milliers de modèles et personnalisations et les développeurs pouvaient facturer des frais pour le contenu premium.

Avec l’adoption de la conception adaptative, les développeurs peuvent désormais créer des sites Web qui sont portables aux formats tablette et téléphone intelligent, sans avoir à créer des pages alternatives conçues pour les petits écrans. Ceci est un développement très important, compte tenu de l’explosion du téléphone intelligent et l’utilisation de la tablette au cours des dernières années.

Au cours des dernières années, l’ensemble du marché a connu une énorme expansion. De nombreuses entreprises commencent à développer leurs sites commerciaux à l’interne et la quantité des thèmes personnalisés est actuellement dans les dizaines de milliers.

Les plate-formes CMS de choix

Présentement, le marché est à la recherche d’utilisateurs réguliers sans formation formelle pour répandre l’évangile des interfaces de conception. Les services d’hébergement comme Squarespace offrent des outils très complets pour concevoir des sites Web entièrement adaptatifs qui peuvent être aussi simples que complexes.

Pour tout service d’hébergement, les interfaces essentielles sont:

  • WordPress
  • Drupal
  • Joomla
  • Abantecart (e-commerce)
  • Prestashop (e-commerce)
  • Opencart (e-commerce)
  • phpBB (forums)

Avantages

La principale raison d’utiliser un CMS pour créer un site Web se résume à la facilité d’utilisation et la flexibilité de la plate-forme. Votre site Web peut commencer comme une structure simple de quelques pages (ie page d’accueil, des informations sur votre entreprise, la page de contact, pages de blog, etc.), mais vous pouvez facilement construire votre site en ajoutant des éléments de commerce électronique, les fonctions de référencement, l’interactivité avec les médias sociaux et de nombreuses fonctionnalités plus avancées.

L’autre caractéristique attrayante est la portabilité de votre site à d’autres périphériques multimédia tels que les tablettes et les téléphone intelligents. La plupart des outils CMS ont intégré une conception adaptée. Cela vous évite la tâche d’apprendre la programmation de la conception adaptée, comme Bootstrap.

Alors que toutes les plates-formes CMS, dans leurs itérations actuelles, produisent des sites de performance très attrayants et performants, nous chez les médias K-Logik avons adopté WordPress comme outil privilégié pour la conception de nos sites Web. Le fait d’être un leader du marché a conduit de nombreux développeurs tiers à concentrer leurs efforts sur l’offre de toutes sortes de fonctionnalités sous la forme de modèles, de compléments logiciels et divers autres outils. Presque tout aspect esthétique et fonctionnalité a connu des développements pour aider les concepteurs à créer des sites Web hautement fonctionnels et performants.

L’utilisation de WordPress

Si vous avez créé un compte avec un hébergeur de bonne réputation, il y a de fortes chances qu’ils offrent un panneau de contrôle contenant toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin pour gérer votre site Web. Dans notre cas, le service d’hébergement Web utilise cPanel. Il contient des outils pour gérer les sites Web, les comptes de messagerie, les paramètres de sécurité, bases de données et d’autres éléments.

Avec WordPress, la création d’un site web commence dans le panneau de commande. Vous trouverez probablement une icône WordPress ou une interface d’installation tels que Softaculous. Le concepteur n’a qu’à suivre les instructions étape par étape pour obtenir un modèle WordPress installé. Le processus comprend la création d’une base de données MySQL et la création de pages statiques et contenu de blogue par défaut avec le contenu d’échantillon (charabia latin).

Une fois que le modèle est installé, vous êtes bien partis. Les prochaines étapes consistent à personnaliser le site Web.

À ce stade, il est important de noter que vous devriez avoir votre contenu et les fichiers multimédias en main. Vous devriez également savoir quel type de site que vous essayez de créer, puisque vous serez à la recherche d’un thème WordPress qui ressemble beaucoup à l’apparence et l’interactivité que vous visez.

Thèmes

L’une des caractéristiques les plus impressionnantes de WordPress est la quantité de thèmes qui ont été et sont en cours de développement pour l’interface du site. Présentement, il y a environ 10,000 thèmes. Des entreprises indépendantes ont développé la plupart de ceux-ci. Beaucoup sont gratuits, mais les thèmes plus avancés ont des versions haut de gamme contenant de nombreuses fonctionnalités supplémentaires qui vous donnent davantage de flexibilité dans la personnalisation de votre site web.

Compléments logiciels

Considérant que le thème de base WordPress est, pour ainsi dire, de base, un grand nombre de développeurs tiers ont mis au point une gamme de fonctionnalités spécifiques qui viennent sous la forme de compléments logiciels. Vous voulez créer un formulaire de contact? Il y a un complément logiciel pour cela. Vous souhaitez partager automatiquement vos nouvelles entrées de blog à travers les plates-formes de médias sociaux? Il y a aussi un complément logiciel pour cela. En fait, il n’y a pratiquement pas de limite au développement des compléments logiciels. Toute fonctionnalité que vous pouvez concevoir ne faisant pas partie du thème que vous avez choisi peut être intégré à travers l’installation d’un complément logiciel. Sachez, cependant, que beaucoup de ces compléments sont d’abord gratuits, mais souvent ont une contrepartie payante qui déverrouille leur pleine fonctionnalité.

Les modifications du CSS

Une autre grande caractéristique de WordPress est son CSS personnalisable. Cela vous permet de changer des couleurs, polices, menus, etc. Ainsi, vous pouvez commencer avec un thème WordPress standard, créer un thème modifié (« Child theme », plus à ce sujet à une date ultérieure) et de modifier le code CSS pour créer un site Web qui est unique à votre site.

Conclusion

Pour toutes ces raisons, et plusieurs autres, nous chez les médias K-Logik avons choisi de faire usage de WordPress pour la majorité des projets que nous prenons. L’interface nous permet d’obtenir le contenu de nos clients, choisir une esthétique générale et pour le site et commencer à concevoir et développer un site dans un intervalle minimal. Le résultat est que nos clients obtiennent des sites très performants dans une courte période. Cela permet au client de mettre son commerce en ligne rapidement et à un cout minimal.